Le billet de la président

Darline Cogswell

Faites aux autres ce que vous voudriez que les autres vous fassent

Darline Cogswell, 3-2-2014

Il est difficile de croire que février 2014 est presque terminé, alors que je suis encore en train de souhaiter une joyeuse année en santé à mon entourage. Depuis mon dernier billet, j’ai assisté à la réunion du conseil d’administration de l’AIIC du 25 au 27 novembre à Ottawa, et j’ai participé à une téléconférence du Conseil de l’AIINB en novembre et à une réunion par téléconférence du comité de communication conjoint AIINB/SIINB en décembre.

  À la réunion du conseil d’administration de l’AIIC, nous avons : reçu une présentation sur la campagne de sensibilisation publique sur les II qui sera lancée partout au pays cette année; discuté des options relatives au droit de vote des membres de l’AIIC et approuvé deux choix de modèles de vote à soumettre aux délégués à la réunion extraordinaire de janvier de l’AIIC; participé à la journée annuelle de lobbying sur la Colline du Parlement de l’AIIC, qui a donné lieu à des rencontres avec 34 parlementaires, sénateurs et membres du personnel, auprès de qui nous avons réclamé que la réduction des méfaits devienne le quatrième pilier d’une stratégie nationale antidrogue et à qui nous avons souligné les lacunes du projet de loi C-2 (Loi sur le respect des collectivités), recommandant son retrait. Par ailleurs, nous avons recommandé au gouvernement fédéral d’établir une commission sur le vieillissement et les soins aux personnes âgées du Canada (CVSPAC) dotée d’un engagement financier de 10 ans et axée notamment sur les innovations qui appuient le vieillissement en santé, les interventions reliées aux maladies chroniques et les personnes âgées frêles. L’AIIC a également été l’hôte d’une réception en soirée à laquelle ont assisté 25 parlementaires et 11 membres du personnel de différents bureaux, y compris celui de la ministre de la Santé, ce qui nous a permis de renforcer nos efforts de représentation; la directrice générale de l’AIINB et moi-même étions présentes. Nous avons célébré Rachel Bard, native du Nouveau-Brunswick, qui a pris sa retraite après son travail à l’AIIC et une carrière infirmière exceptionnelle. Tout bien compté, ce furent quelques jours très productifs à faire avancer des questions infirmières au niveau national.

  En décembre, la présidente désignée de l’AIINB, Brenda Kinney, la directrice générale, Roxanne Tarjan, et moi-même avons rencontré à leur demande le premier ministre David Alward, le ministre Flemming et des hauts fonctionnaires du gouvernement pour discuter des priorités actuelles en matière de soins de santé. Nous avons souligné la nécessité d’aller de l’avant avec la mise en œuvre du Cadre pour les soins de santé primaires, et insisté sur les rôles que les II et IP peuvent jouer, et jouent déjà, dans la prestation de ces services. Nous avons aussi expliqué qu’il est nécessaire de surveiller les ressources humaines en soins infirmiers, en particulier les effectifs d’II et d’IP. Nous avons fait part de notre préoccupation à l’égard du vieillissement de notre main-d’œuvre infirmière (39 % des II au Nouveau-Brunswick sont âgées de 50 ans ou plus, et 25 % [2 079 infirmières] de 55 ans ou plus). Bon nombre d’entre elles prendront leur retraite au cours des prochaines années, et elles devront être remplacées pour assurer la prestation de services de santé en soins infirmiers sécuritaires et de qualité. Enfin, nous avons discuté des défis auxquels font face nos programmes de formation infirmière pour maintenir un personnel enseignant robuste et offrir des possibilités d’exercice clinique.

  Votre Association a toujours comme priorité de poursuivre ses efforts pour promouvoir et favoriser le professionnalisme. Depuis mon dernier billet, le Service de la pratique de l’AIINB a donné sept fois la présentation intitulée Je suis VOTRE II : Le professionnalisme fait vraiment une différence à environ 250 infirmières et étudiantes infirmières de la province. Vu l’accueil enthousiaste et dynamique réservé à cette présentation et les demandes qui continuent d’arriver, elle sera donnée jusqu’au printemps. Pour entendre la présentation, il suffit d’aller au site Web de l’AIINB et d’envoyer une demande. Un troisième module d’apprentissage en ligne sera lancé à la fin de février et traitera du professionnalisme dans la profession infirmière. Ce module aidera les II et les IP à poursuivre la discussion dans leur milieu de travail. Avant de conclure, permettez-moi de vous laisser avec cette règle d’or : Faites aux autres ce que vous voudriez que les autres vous fassent. Ayez toujours cette règle à cœur, et le professionnalisme prévaudra.

 

  Restez à l’écoute pour mon prochain billet suivant les réunions du Conseil de l’AIINB en février et du conseil de l’AIIC en mars.